MyMicroInvest : première plateforme de crowdfunding à bénéficier de l'agrément de la FSMA dans le cadre du tax shelter

Mercredi 26 avril 2017 — Depuis le 1 février, le Tax Shelter appliqué aux plateformes de crowdfunding est en vigueur. MyMicroInvest a récemment fait une demande officielle à la FSMA afin d’obtenir l’agrément pour sa plateforme d’investissement. Aujourd’hui, ils annoncent, non sans fierté, qu’ils sont la première plateforme de crowdfunding à bénéficier de l’agrément de la FSMA, l’autorité nationale chargée de la supervision du secteur financier belge. MyMicroInvest continuera à apporter toujours plus d'attention à la bonne information des investisseurs en ce qui concerne les risques et opportunités liés à l'investissement dans de jeunes entreprises.

Le processus de demande et d’approbation

MyMicroInvest a dû soumettre un large dossier incluant un règlement intérieur ainsi qu’une documentation spécifique. Toute l’équipe de MyMicroInvest a pris part à l’élaboration de ce processus afin que l’entreprise soit prête pour la procédure d’agrément réalisée par la FSMA et puisse assurer une protection toujours plus importante à ses clients. Quelques règles internes et nouveaux règlements ont été ajoutés et concernent des sujets spécifiques comme la gestion de crise, la continuité informatique et le traitement des plaintes.

Qu’est-ce que cela signifie pour le consommateur?

MyMicroInvest devra désormais répondre correctement aux exigences légales (mentionnées dans la loi sur la reconnaissance et l’encadrement des plateformes de crowdfunding) et pourra désormais offrir légalement le tax shelter à ses membres.

Via la plateforme d’investissements, les investisseurs peuvent obtenir une place sur le marché du private equity et ce, à partir d’un investissement d’une valeur minimale de 100 €. Les investisseurs peuvent investir chaque année un maximum de 100 000 € via le tax shelter et peuvent ainsi obtenir jusqu’à 45 000 € de réduction d’impôts. Pour cela, les investisseurs doivent conserver les actions de l’entreprise pendant au moins quatre ans. Chaque investisseur reçoit annuellement un certificat qui lui servira à remplir sa déclaration fiscale et à bénéficier de la réduction d’impôt.

MyMicroInvest rappelle qu’investir dans de jeunes entreprises, qu’il s’agisse de start-ups, scales-ups ou autres entreprises en croissance, comporte toujours des risques. Afin de réduire ces risques, MyMicroInvest recommande à ses utilisateurs de diversifier leurs investissements dans, idéalement, une dizaine d’entreprises différentes et à différents stades de maturité. Cela permet de réduire considérablement le risque et la perte accusée de certains investissements peut, de cette manière, être compensée par les gains réalisés sur d'autres investissement à succès.

 

À propos de MyMicroInvest

MyMicroInvest est une plateforme de crowdfunding qui permet à des start-ups et entreprises en croissance de se financer grâce au soutien d’un public d’investisseurs unique, allant de particuliers aux investisseurs professionnels, dont des business angels, capital-investisseurs et professionnels de l’industrie. MyMicroInvest permet également aux investisseurs néophytes de s’associer aux professionnels pour soutenir ensemble l’entrepreneuriat, et ce à partir de 100 €. La mission de MyMicroInvest consiste à soutenir les entrepreneurs et permettre à tout un chacun de prendre part au succès des entreprises de demain. MyMicroInvest est implanté au cœur de Bruxelles et est constitué d’une équipe internationale passionnée par le monde de l’entrepreneuriat et du financement.

Qu’est-ce que la FSMA?

La FSMA (Financial Services and Markets Authority) est l’Autorité des services et marchés financiers. Elle exerce une fonction de contrôle du secteur financier belge. Fondée le 1er avril 2011, la FSMA assure l’équité et l’égalité de traitement des clients financiers. Ils vérifient si l’institution financière respecte toute les règles imposées et supervise tous les produits et services qu’ils offrent et en informent les consommateurs. De cette manière, la FSMA veille à ce que les utilisateurs accordent leur confiance au système financier.