La start-up belge de FinTech, Addocted, atteint les 750 mille euros.

L’application de paiement POM connaît un départ fulgurant

Vendredi 28 octobre 2016 — La start-up belge Addocted a le vent en poupe. Aujourd'hui, elle récolte 750 mille euros à la suite d’un nouveau financement, soutenue par deux business angels qui la suivent déjà depuis ses débuts. L’application de paiement POM a remporté le prix du jury professionnel lors du pitch battle du premier FinTech Summit belge qui s’est tenu à Bruxelles au début du mois d’octobre.

Au vu de ces différents succès, le moment est venu d’annoncer le changement de nom de Addocted qui devient POM, un nom qui commence à devenir familier pour de nombreux Belges.

La combinaison entre « innovation et simplicité » que l’application propose s’est avérée être un succès auprès des Belges qui recherchent activement une façon simple et sécurisée de payer leurs factures et de s’assurer ainsi une certaine tranquillité d’esprit. 

Avec POM, la start-up Addocted répond à la demande concrète du consommateur.

Lors du développement de l’application, mais également lors de ses adaptations technologiques, une importance toute particulière est accordée à la convivialité et au confort d’utilisation du consommateur.

L’approche déployée par la start-up n’a pas échappée au jury du FinTech Summit belge. En effet, ils ont désigné POM comme grand vainqueur de la soirée. Six mois après le lancement, les entrepreneurs Johannes Vermeire et Tom Totté peuvent se targuer d’un départ sur les chapeaux de roue : « Six mois après le lancement de l’application, nous avons déjà traité pour plus d’un million d’euros de factures d’environ 5000 utilisateurs. Le feed-back de nos utilisateurs est très positif : chez iOS, nous avons obtenu un score de 5 étoiles tandis que chez Google, celui-ci est de 4,3. »

Ambition internationale

L’argent qui provient du nouveau financement sera utilisé, d’une part, pour le développement futur de l’application et, d’autre part, pour le développement d’activités marketing en Belgique.

Le duo d’entrepreneurs a également le projet d’étendre leur application de payement au marché international. Avec Deloitte Consulting, ils analysent les possibilités de lancer leur projet à l’étranger d’ici quelques mois.

Aujourd’hui, de plus en plus d’entreprises, d’organisations et de villes belges sont ouvertes aux possibilités que les start-ups (financières) prometteuses proposent. Des initiatives le prouvent, à l’instar de l’ING FinTech Village, un accélérateur FinTech qui a sélectionné POM comme lauréat d’un programme unique à destination des entrepreneurs de la FinTech, et avec qui ils travaillent encore en étroite collaboration.

«Nous avons été sélectionnés par la ville d’Anvers et celle-ci nous offre un soutien financier sous la forme d’un espace de co-working dans le Startup Village d’Anvers, où nous emménagerons dès le 1er janvier 2017,  un emménagement dont nous nous réjouissons vraiment. L’entrepreneuriat est contagieux. Le dialogue avec d’autres start-ups nous donne à chaque fois une inspiration nouvelle pour continuer à innover et optimiser notre produit, basé sur les attentes du consommateur », expliquent Johannes Vermeire et Tom Totté. 

 

À propos de POM

POM ou encore Peace of Mind a été développée et lancée sur le marché par la maison mère Addocted SA. C’est aujourd’hui la seule application mobile qui rend possible le paiement de toutes les factures -digitales ou papier- en toute simplicité en seulement quelques clics. Addocted, située à Grand-Bigard, a été créée par Johannes Vermeire et Tom Totté, deux profils expérimentés en matière de facturation électronique avec ce rêve ambitieux d’entrepreneurs : lancer une solution de paiement mobile sur le marché qui permettrait aux consommateurs, aux indépendants et aux entreprises d’effectuer facilement et sans frustration le paiement quotidien de factures. 

POM expliqué en moins d’1 min.