La nouvelle application de messagerie DoTalk va au-delà des barrières linguistiques

Un service de messagerie gratuit et en 90 langues

Mardi 9 mai 2017 — Parler avec votre belle-mère néerlandaise, avec votre amie espagnole ou, lors de vacances, avec le propriétaire chinois de l’hôtel dans lequel vous séjournez, ne vous posera plus aucun problème grâce à la nouvelle application de messagerie instantanée lancée par DoTalk. Ce service gratuit, qui permet de traduire rapidement des messages vocaux ou des messages textes en 90 langues différentes, est lancé aujourd’hui aux Pays-Bas et en Belgique. 

DoTalk est le premier service de messagerie qui permet aux utilisateurs de discuter instantanément dans leur propre langue, de recevoir des messages, de faire des appels vidéo et d’envoyer de courts films. Sur leur téléphone, tablette ou laptop, les utilisateurs écrivent ou dictent leur message dans leur langue d’origine et DoTalk traduit ces messages directement dans la langue du destinataire. La personne reçoit donc toujours les messages dans sa propre langue. Cela rend plus facile les conversations avec quelqu’un qui ne parle pas la même langue et cela permet d’éviter les malentendus liés aux erreurs de traduction. L’utilisateur gagne du temps en dictant un message que l’application traduit ensuite directement et convertit en texte.

La fonction de traduction rapide est très pratique, l’utilisateur enregistre un message et la traduction apparaît directement sur l’écran. L’application est très utile pour les touristes, les voyageurs d’affaires ou les expats qui veulent, par exemple, demander à un chauffeur de taxi de les emmener à la gare la plus proche ou à un serveur de leur apporter l’addition.

La Belgique et les Pays-Bas : tremplins vers le reste de l’Europe

La Belgique et les Pays-Bas doivent servir de tremplins vers le reste de l’Europe.

“La Belgique et les Pays-Bas appartiennent aux pays avec le plus haut débit internet du monde pour la téléphonie mobile et large-bande. De plus, les Belges et les Néerlandais aiment beaucoup voyager et sont constamment en contact avec d’autres langues”, a déclaré Reno Nicastro, initiateur du projet.

Pendant trois ans, une équipe de 20 développeurs australiens et vietnamiens a travaillé au développement de l’application. L’application a été testée minutieusement dans les langues les plus parlées : anglais, chinois, coréen, japonais, russe, espagnol, français et indonésien. L’entrepreneur australien à la tête de DoTalk, a développé cette application en se basant sur sa propre expérience et frustration :

“ Lorsque je me rendais à l’étranger pour le travail, un traducteur devait toujours m’accompagner. Selon moi, il fallait que cette situation change.”

Durant la phase de développement, l’application a été améliorée continuellement grâce à l’expérience que les développeurs vietnamiens et Reno Nicastro ont pu retirer de leurs communications.

DoTalk a une fonction payante grâce à laquelle les utilisateurs peuvent avoir une conversation en groupes de deux à dix personnes et ce, dans leur propre langue. C’est une solution idéale pour les réunions d’affaires car l’application offre la possibilité de créer des discussions de groupe avec différents partenaires commerciaux mais également d’organiser des conférences téléphoniques. L’application peut évidemment être utilisée par des personnes qui parlent la même langue.

De nombreuses possibilités
Les possibilités offertes par DoTalk sont infinies et sans frontières. Les producteurs de télé pourraient introduire cette technologie pour les versions internationales de programmes télévisés tels que Big Brother et Temptation Island. Grâce à cette technologie, les hommes d’affaires peuvent communiquer plus facilement et plus rapidement avec leurs collaborateurs situés à l’étranger. Apprendre une langue devient également plus facile grâce à DoTalk.

Les applications déjà existantes et qui le désirent, peuvent obtenir une licence du logiciel afin d’ajouter des possibilités et fonctionnalités à leur propre produit. Nicastro est pour le moment à la recherche de partenaires qui voudraient bénéficier de ces licences.

“Les langues sont la clé du monde des affaires et du monde en général. DoTalk relie les gens entre eux d’une manière qui était encore inimaginable il y a peu. Nous sommes à la recherche de partenaires pour développer des produits innovants grâce à notre technologie.” 

Une application « user-friendly »

“Notre but était de développer une application conviviale et facile à utiliser, qui permette aux gens de communiquer plus simplement et directement les uns avec les autres, indépendamment de la langue et de l’endroit où les personnes se trouvent”, explique Nicastro. “Notre vie quotidienne est remplie d’applications en tout genre, que ce soient des applications de business, de voyage, de rencontre, et bien d’autres. Avec DoTalk, tout le monde peut entrer facilement en contact avec des gens de tous pays et dans de nombreuses langues différentes. DoTalk permet d’éviter les erreurs de compréhension liées aux barrières linguistiques ou aux traductions erronées. Ces trois années ont été intenses. L’application n’est pas encore parfaite, mais les utilisateurs sont très positifs et j’en suis très heureux.”

L’entrepreneur espère compter un million d’utilisateurs d’ici un an.

L’application est gratuite et permet des traductions illimitées et l’ajout d’autant “d’amis” que possible. Pour bénéficier de fonctionnalités plus étendues ou pour créer une conversation instantanée comptant jusqu’à dix participants, il existe une formule d’abonnement premium. A terme, les développeurs vont étendre les possibilités de l’application, en permettant aux utilisateurs de convertir leurs conversations au format PDF et de partager des fichiers via le cloud.

DoTalk est disponible sur laptot, iOS et Android.

A propos de DoTalk
DoTalk est le premier service de messagerie gratuit qui traduit 90 langues différentes de manière instantanée. Grâce à la fonction de traduction rapide et instantanée, l’application peut également être utilisée en entreprise lors de réunions internationales. Le service a été fondé en 2014 par Reno Nicastro et lancé en 2017, d’abord en Australie, ensuite aux Pays-Bas et en Belgique, suivront l’Angleterre et l’Allemagne.

Note pour la rédaction, à ne pas intégrer dans la publication :

Pour plus d’informations ou pour toute demande d’interviews avec les initiateurs du projet, vous pouvez contacter Koolhoven & Partners: dotalk@koolhovenenpartners.nl ou appeler le 085-4017175

Berichten-app DoTalk doorbreekt alle taalbarrières