La Volvo HR90 réalise des entretiens d'embauche numériques via intelligence artificielle

La Volvo HR90 réalise des entretiens d'embauche numériques via intelligence artificielle

Le nouveau responsable RH de Volvo recrute au Palais 6 lors du Salon de l'Auto

Lundi 8 janvier 2018 — Bruxelles, le 10 janvier – Le HR90 n'est pas un nouveau modèle de voiture commercialisé par le constructeur automobile haut de gamme Volvo Car Belux, mais un partenaire en RH à la pointe de la technologie qui l'aidera à trouver, via l'intelligence artificielle, de nouveaux profils pour la première génération de personal service technicians. Grâce à ces nouveaux profils, Volvo répondra aux évolutions de la technologie et aux besoins des clients en quête de qualité. Cette recherche de profils est loin d'être évidente. Voilà pourquoi Volvo a opté pour une campagne d'embauche étonnante, avec un responsable RH mobile. Cette campagne est lancée aujourd'hui, en même temps que la XC40, au 96e salon de l'auto, à Bruxelles. 

À une époque où tout va vite, est réalisé sur mesure et connecté, Volvo est l'un des deux derniers constructeurs automobiles en Belgique qui sont toujours à la recherche de nouveaux talents, pour répondre à ces exigences. Outre la production de voitures de très haute qualité, Volvo s'investit fortement dans les services techniques et innovants. Une démarche volontaire, car le conducteur mérite, lui aussi, le meilleur service. Grâce à cette nouvelle stratégie RH, Volvo veut permettre à ses techniciens de maintenance de devenir des personal service technicians, responsables de la voiture, de A à Z : du premier contact avec les clients jusqu'à l'entretien du véhicule. Des clients qui bénéficient donc d'un service personnalisé. 

En plus des opportunités chez les concessionnaires, le recrutement dans l'usine de Gand bat son plein. Le fait que des modèles haut de gamme, comme la nouvelle XC40, seront produits en Belgique, constitue une belle aubaine pour le constructeur automobile, mais aussi pour l'emploi dans le pays. Mark De Mey, le porte-parole de Volvo Car Gand, le confirme :

«Étant donné que les voitures, comme l'infrastructure de production, gagnent en complexité, les besoins en techniciens et en ingénieurs très bien formés augmentent également dans l'usine. Volvo Car Gand peut proposer aux personnes intéressées un parcours professionnel varié, avec un emploi motivant et de belles perspectives de carrière.» 

Wim Maes, Managing Director de Volvo Car Belux confirme :

 

"Nous pouvons désormais récolter le fruit de notre stratégie de croissance et, afin de poursuivre dans cette direction, nous continuerons dans le futur à recruter sur le court terme des techniciens et d’autres profils techniques. Après une formation approfondie, le déploiement du projet de service personnalisé Volvo sera accéléré et ces nouveaux profils joueront un rôle crucial dans la réalisation de notre objectif stratégique de satisfaction de la clientèle."

Besoin de profils techniques

Le lancement du HR90 de Volvo s'inscrit parfaitement dans le cadre du projet Job On Wheels, organisé par la Fédération belge et luxembourgeoise de l'automobile et du cycle (FEBIAC), depuis 2013. 

«Avec le projet Job on Wheels, nous voulons souligner qu'il existe une multitude de possibilités d'emploi dans notre industrie, pour les personnes passionnées par la technique, la technologie et l’innovation. Malheureusement, le secteur automobile – particulièrement les garages –  doit encore faire face, en tant qu'employeur, à pas mal de préjugés. À tort, car de nos jours, travailler dans un garage est un beau métier, stimulant et utile, qui présente de multiples facettes et offre surtout un avenir prometteur. En effet, peu d'autres secteurs technologiques progressent aussi vite. Il s'agit d'un défi, qui devrait être considéré comme une chance incroyable pour celui ou celle qui veut se former en technique automobile et mener une riche carrière dans ce domaine», a précisé Joost Kaesemans, le directeur de la communication chez Febiac. «Depuis le début, Job on Wheels peut compter sur le fervent soutien de Volvo. Nous sommes également très heureux de découvrir la manière dont cette marque développe des outils originaux et efficaces, pour attirer de nouveaux employés et leur donner des postes.»

L'entretien d'embauche réinventé

L'intelligence artificielle permet à l'extraordinaire responsable RH numérique de Volvo, autrement dit la HR90, d'identifier et d'établir certains paramètres, qui sont stockés et analysés en tant que données uniques. La voiture elle-même constitue donc le premier point de contact avec le candidat à l'embauche. Grâce à la technologie vocale notamment, elle parvient même à réaliser un entretien animé avec les techniciens postulants. Elle évalue également leurs connaissances, leur motivation et leurs compétences sociales, en analysant leur vocabulaire et l'expression de leur visage. Le HR90 effectuera sa première mission de recrutement au salon de l'auto, à Bruxelles, avant de la poursuivre lors d'autres salons de l'emploi, dans des écoles et chez les concessionnaires Volvo. 

René Aerts, le porte-parole de Volvo Car Belux a déclaré : «Notre présence - subtile - avec un projet de recrutement mis en œuvre ici et aujourd'hui, au milieu des passionnés de voiture, était une évidence pour nous. De nombreux jeunes techniciens attendent avec beaucoup d'enthousiasme le salon de l'auto, afin de venir voir les tout nouveaux modèles et équipements. Nous considérons cet enthousiasme comme une opportunité pour les interroger, par le biais de notre voiture HR, sur leurs connaissances, dans l'espoir d'attirer les profils recherchés. Il s'agit d'une campagne exceptionnelle pour des profils exceptionnels !»

Vous trouverez plus d'informations sur  www.volvohr90.be

###Fin du communiqué ###

 

Volvo Car Group en 2016
Au cours de l’exercice fiscal 2016, le résultat d’exploitation de Volvo Car Group a atteint 11 milliards de SEK (1,2 milliard d’euros), contre 6,6 milliards de SEK (697 millions d’euros) enregistrés en 2015. Le chiffre d’affaires pour cette période s’élève à 180,7 milliards de SEK (17,3 milliards d’euros), contre 164 milliards de SEK (17,3 milliards d’euros) en 2015. Sur l’ensemble de l’année 2016, les ventes mondiales ont atteint un record de 534 332 véhicules écoulés, soit une hausse de 6,2 % comparativement à 2015. Ces ventes historiques couplées à un résultat d’exploitation record particulièrement encourageant, incitent Volvo Car Group à poursuivre ses investissements vers sa transformation à l’échelle mondiale. 

À propos de Volvo Car Group
Volvo existe depuis 1927. Aujourd’hui, Volvo est une des marques automobiles les plus connues et les plus respectées au monde, avec 534 332 véhicules vendus en 2016 dans une centaine de pays. Volvo Cars appartient à la société chinoise Zhejiang Geely Holding (Geely Holding) depuis 2010, et était rattaché jusqu’en 1999 au groupe suédois Volvo Group, lorsque la compagnie a été rachetée par l’américain Ford Motor Company. En 2010, Geely Holding a acquis Volvo Cars.

En décembre 2016, Volvo Cars comptait plus de 31 000 employés à travers le monde. Le siège social, le développement produit, le marketing et l’administration de Volvo Cars sont principalement situés à Göteborg, en Suède. Le siège de Volvo Cars en Chine se trouve à Shanghai. Ses principales usines de production de voitures se situent à Göteborg (Suède), Gand (Belgique), et Chengdu (Chine) ; les moteurs sont fabriqués à Skövde (Suède) et Zhangjiakou (Chine), et les éléments de carrosserie à Olofström (Suède).

Eric Van Landeghem & Wim Maes