Beeodiversity élu entrepreneur social belge le plus prometteur par un jury composé d’entrepreneurs de renom

Après un mois de compétition intense entre les start-ups sociales les plus engagées de Belgique, Beoodiversity a été déclaré grand vainqueur de la première édition belge du concours ‘Chivas The Venture’. Beoodiversity aura la chance de participer à un bootcamp qui aura lieu au ‘Skoll Centre for Social Entrepreneurship’ de l’université d’Oxford avec 30 autres finalistes internationaux. Ceux-ci s’affronteront afin de remporter une partie d’un fonds d’une valeur 1 million de dollars.

Lors de la grande finale du concours ‘Chivas The Venture’, les cinq finalistes belges ont présenté leurs divers projets, allant de la conservation des abeilles à la gestion de ressources financières des personnes se trouvant dans des pays en voie de développement, devant un jury professionnel composé de Bruno Wattenbergh, Amid Faljaoui, Bart Becks & Marnik D’Hoore. Mi-décembre, la branche belge de la compétition ‘The Venture’ avait déjà organisé une journée de coaching où des experts de l’entrepreneuriat comme Sébastien Deletaille ont préparé les finalistes à cette grande finale belge. 

Premier gagnant de Chivas The Venture Belgique: Michael Van Cutsem – Beeodiversity

BeeOdiversity veut combattre le problème de la disparition des abeilles. Son plan d'activités est basé sur le maintien de conditions favorables pour les abeilles et sur la lutte contre les trois plus grands risques : les pesticides, le manque de biodiversité et les maladies. Ainsi, BeeOdiversity  loue des colonies d'abeilles à des entreprises, dans le cadre de la RSE. Ces colonies contribuent à la pollinisation de 700 ha par colonie. Afin d'augmenter leur impact, Beeodiversity a conçu le Beeomonitoring, grâce auquel de grandes surfaces peuvent être étudiées par le biais des abeilles. Cet outil unique permet, en collaboration avec les parties concernées, d'adopter des mesures spécifiques, afin de réduire l'utilisation de pesticides, de développer la biodiversité et de détecter la présence de métaux lourds, pour améliorer de manière générale l'environnement, en faveur de la santé, de l'agriculture et de la biodiversité.

 

Win the right way

 

De plus en plus d’entreprises prennent aujourd’hui conscience qu’elles peuvent avoir un impact positif sur la société et qu’elles peuvent offrir de l’aide et soutenir des entreprises socialement engagées.

Le finaliste Jacob Bossaer de la start-up gantoise Bosaq constate qu’il y a toujours  plus d’engagement de la part de grandes entreprises et encourage les jeunes entrepreneurs à saisir toutes les opportunités qui s’offrent à eux :

“Il y a déjà beaucoup de talents et de connaissances en Belgique en ce qui concerne l’entrepreneuriat mais les belges n’aiment pas prendre des risques et placent leurs ambitions trop bas. Pourtant c’est en visant haut que l’on arrive à réaliser de grandes choses. Espérons que Chivas The Ventures puissent inspirer les entrepreneurs de demain à montrer plus d’initiative et à prendre plus de risques”.

Avec le projet ‘The Venture’, Chivas soutient les entrepreneurs sociaux engagés afin qu’ils puissent vraiment faire une différence dans le monde de demain. Chivas le fait, certes, par un fonds d’une valeur d’un million de dollars mais également par un suivi personnalisé des participants par des entrepreneurs professionnels.

Nicolas Crochet, fondateur de Funds for Good et finaliste du concours, n’hésite pas à s’engager bénévolement dans des projets sociaux. Il constate également que l’entrepreneuriat est aujourd’hui plus que jamais à la recherche de sens :

“Les projets sociaux ont toujours existés mais le lien entre croyances personnelles et entrepreneuriat a beaucoup évolué. Afin d’avoir un impact dans de telles structures concurrentielles nous avons besoin de force et de capital. Les jeunes entrepreneurs ont aujourd’hui plus de chance d’avoir un impact sur le monde de demain et travaillent de leur propre initiative au bien-être social ». 

Course vers le sommet

En mars Beoodiversity prendra part, en tant que gagnant belge, à la semaine d’accélération ‘Chivas The Venture Accelerator Week’ au Oxford Skoll Centre for Social Entrepreneurship de l’Université d’Oxford. Durant cette semaine Beoodiversity et les 30 autres finalistes internationaux (1 candidat / pays)  seront encadrés par des leaders d’entreprises internationales, des experts de l’industrie et des entrepreneurs sociaux inspirants. A partir de mai 2017 la première partie du fonds de 250 000 dollars sera répartie entre les 31 finalistes en fonction des votes du public via le site www.theVenture.com. En juillet 2017, les 31 finalistes seront invités à la finale de The Venture à Los Angeles. La finale se déroule sur 4 jours. A la fin des 4 jours, les cinq finalistes internationaux participeront à 'The Venture Final Pitch', le pitch final de la compétition lors duquel ils présenteront leur start-up devant un jury international et un public composé d’influenceurs, d’innovateurs sociaux, d’entrepreneurs et de médias. Les cinq finalistes internationaux se partageront les 750 000 dollars restants.

Les quatre autres finalistes belges étaient :

Bosaq 

Après avoir travaillé 5 ans comme ingénieur pour la station antarctique Princesse Elisabeth, Jacob Bossaer a décidé de produire lui-même de l'eau potable et d'épurer les eaux usées, au moyen d'énergie renouvelable, afin de lutter contre le gaspillage de l'eau.

Funds for good

Funds for good s'adresse aux personnes sans emploi, qui désirent se lancer dans l’entrepreneuriat et qui ne peuvent avoir recours aux microcrédits, malgré leurs projets innovants.

Fyteko

Fyteko propose des biostimulants innovants et respectueux de l'environnement, afin de lutter contre la sécheresse, qui constitue un problème majeur pour le secteur agricole.

Overview Technologies 

Overview est une plateforme qui aide les personnes vivant dans les pays en développement et n'ayant pas accès à un compte bancaire, dans la gestion quotidienne de leurs ressources financières.

 

Le jury:

-           Bruno Wattenbergh: COO Impulse Brussels, professeur & directeur de Solvay Innovation

-           Amid Faljaoui: directeur du Vif-L’express et Trends-Tendances, rédacteur en chef de Canal Z, chroniqueur économie sur la RTBF, maître de conférence à la Solvay Business School, administrateur de l’UCM (Union des Classes Moyennes)

-           Bart Becks: fondateur de la plateforme de crowdfunding angel.me et du fonds de capital-risque Venturewise.eu

-           Marnik D’Hoore: fondateur et CEO de Bloovi/ieLon/Opium

 

Contactez-nous
Sophie Engels PR Manager, Famous Relations
Sophie Engels PR Manager, Famous Relations
A propos de Famous Relations

‘FAMOUS Relations’ est une agence RP belge, basée dans le cloître de Sainte-Wivine à Grand-Bigard. Elle offre une large gamme de services tels que les relations avec les médias, la communication de crise, les media trainings, le content marketing, le digital PR, le campaign PR… 

Pour FAMOUS Relations, les bonnes histoires sont considérées comme le fondement des relations publiques. C’est pourquoi ses consultants RP sont avant tout des storyminers. FAMOUS Relations aide les organisations à creuser afin de trouver les histoires les plus précieuses enfouies en leur sein. Des histoires qui inspirent les influenceurs tels que les journalistes et bloggers et qui conduisent à un contenu que les organisations peuvent utiliser via leurs propres canaux. FAMOUS Relations travaille pour des clients tels que Dove, Signal, Coca-Cola, Alken-Maes, NN, Unilever, FISA, Orde van Vlaamse Balies, Cores Development, Veritas, Waeg,…

Famous Relations
Hendrik Placestraat 43a
1702 Groot-Bijgaarden